Caricatures du prophète

Bush

Les poursuites engagées contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo par deux associations ont été déclarées nulles, jeudi 30 janvier,
par le tribunal correctionnel de Paris. Le Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP)
et l'Organisation arabe unie (OAU), deux associations liées, poursuivaient Charlie Hebdo, son directeur de la publication, Charb,
et deux autres dessinateurs pour "provocation à la haine raciale" et "diffamation raciale",
en raison des caricatures de Mahomet parues dans son édition du 19 septembre 2012

Charlie Hebdo

Retour